Petit point de situation sur la méthode de lecture « je lis, j’écris »

Je viens de répondre à quelques remarques sur le forum « enseignants du primaires« . Je publie cette même publication sur le blog (histoire aussi de rentabiliser mes écrits et d’éviter de faire des doublons!)

Suite aux différentes remarques liées aux expériences de chacun, quelques éléments personnels ci-après :

  • J’ai 5 ans d’ancienneté, et j’ai utilisé « je lis, j’écris » lors de mon 1er CP. J’ai justement utilisé cette méthode car je ne connaissais pas grand-chose à ce niveau de classe, avec de très bons résultats très rapidement. Donc, pas forcément besoin d’être un prof chevronné… par contre nécessité de bien s’approprier la philosophie.
  • Une remarque expliquant que jljé n’est pas une méthode mais juste un manuel ?… Je ne maîtrise pas trop ces concepts. Mais, jljé est accompagné d’un guide du maître et d’une philosophie assez clair et explicite. Concernant le fichier, qui n’est pas du tout indispensable, il donne qques pistes supplémentaires mais a effectivement des défauts déjà évoqués. En rajoutant quelques éléments (cf. mon blog), on peut rapidement avoir une méthode très complète. Je n’ai d’ailleurs aucun autre vrai support (sauf qques livres lus par le maître et une bibliothèque de classe utilisée uniquement quand mes élèves ont un bon niveau de lecture)
  • Pour la compréhension, je suis d’accord qu’une partie des textes est « trop »complexe. Pour ces textes, il est donc nécessaire  de réaliser une lecture plus guidée (par ex : lecture à haute voix et on recherche le sens au fur et à mesure…etc ou commencer à lire le 1er paragraphe ensemble et expliquer le voc et exp spécifiques du texte avant de lancer une lecture individuelle…) – j’utilise les questionnaires V/F de manière très ponctuelle, dont la vocation n’est pas d’enseigner la compréhension. (ça incite seulement à une lecture complète et approfondie). Je double en générale à l’orale par des questions plus ouvertes. Mais, je pense que certains textes (notamment les longs « textes dialogues ») gagneraient à être simplifiés.
  • Concernant la différenciation, l’imprégnation syllabique (syllabes bleu/rouge/gris) que j’ai pu réaliser et mettre en ligne sur mon site est effectivement très utile… mais n’a concerné en réalité qu’un seul élève sur chacune de mes 2 années (et aider 2 élèves en plus mais sans caractère « indispensable »). De nombreux éléments de différenciations se font au fur et à mesure. En tout cas, je réalise toujours la phase lecture syllabes et voc au tableau mode furet qui me semble être une bonne base et permet à la fois de faire une lecture individuelle et collective (le chuchotephone aidant !)… D’ailleurs, pendant les 3 premiers mois, je n’utilise presque jamais le manuel en classe, le support étant presque exclusivement le tableau (c’est moi qui souligne les syllabes ou utilise si besoin mes craies bleues/rouges –je différencie la police au tableau, j’explicite plus ou moins)… le manuel étant finalement surtout utilisé en relecture à la maison ! (ou dans d’autres dispositifs que j’utilise en classe comme le tutorat…c’est vrai). D’ailleurs, actuellement, si j’utilise le manuel pour la lecture collective des textes… lorsqu’un élève bloque sur un mot, ça devient très compliqué et c’est énervant pour tout le monde. Quand je peux, je double avec le texte videoprojeté (mais pénible sans VPI installé) et je travaille alors sur le mot au « tableau »

J’espère que mes propos ont été clairs et ne sont pas trop péremptoires (c’est possible car j’adore cette méthode, même si je pense qu’elle peut encore être améliorée, d’où mon blog !).

Bonne fin d’année à toutes et tous, et bonne préparation pour la future rentrée ! (normalement, je garde une 3e année mes CP… qui seront une fois encore bercés par « je lis, j’écris »)

2 commentaires sur “Petit point de situation sur la méthode de lecture « je lis, j’écris »

  1. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog, ça va beaucoup m’aider car je vais commencer avec je lis j’ecris à la rentrée et je me pose beaucoup de questions.

    Que faites vous lire comme devoirs le soir à vos élèves? Faites vous des fiches exprès?
    Avez vous un cahier de sons ou autre cahier de ce type où vous collez des fiches pour chaque son?

    Merci beaucoup

    J’aime

    1. Avec jljé, on reste sur le graphème et pas besoin de fiche son.
      Pour les devoirs, c’est surtout de la révision avec le manuel ou lignes d’orth, je mets quels exemples sur l’article organisation semaine (https://milimaitredecole.home.blog/2019/02/03/organisation-semaine-de-francais-avec-je-lis-jecris/). En sachant qu’il faut éviter de demander de faire des travaux calligraphiques à la maison. Bonne préparation.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s