Maths avec Picbille CP

Nouvelle année scolaire, effort sur les maths !

J’ai pu assister à une conférence de Rémi Brissiaud, « le père de Picbille », qui forcément faisait la promotion de sa méthode. Plus qu’un simple fichier, c’est une conception complètement nouvelle du calcul et de la numération (en fait qui s’inspire surtout des directives de maths du 20e siècle, jusqu’à 1986), un outil phare : la fameuse boite picbille.

https://www.editions-retz.com/sites/default/files/styles/ouvrage_multivisuel_grand/public/ouvrage/9782725634715.JPG?itok=_PgA3xU4

J’abandonne donc mes fichiers précédents : « vivre les maths » (Nathan) il y a 2 ans pour lequel je n’étais pas complètement satisfait et l’année passée le fichier litchi (que je déconseille fortement, cf. lien)

Le concept de picbille se caractérise par les éléments suivants:

  • l’abandon quasi total du comptage-numérotage (1,2,3,4…) qui ne permet pas de comprendre que 3 c’est 2 et 1. Il est remplacé par le comptage-dénombrement (« 4 et 1, 5 » – « 5 et encore 1, 6 ».. et utilisation boîte picbille)
  • l’abandon de la frise numérotation (= frise 1-2-3-4-… 100, qui est fièrement affichée dans la majorité des classes) et remplacement par la file numérique
  • l’abandon du calcul avec les doigts (qui implique un comptage numérotage) pour une utilisation de la boite picbille qui permet un comptage-dénombrement et incite à une composition/décomposition des nombres… préalable au calcul réfléchi

Le travail ritualisé est également intéressant car il semble qu’il incite à plus d’autonomie. Le fichier est en tout cas très lisible avec peu de textes… laissant je l’espère moins de guidage et plus de réflexion aux élèves.

Quelques liens utiles que je vais suivre avec attention :

  • Le blog de chatnoir a l’air d’être plutôt bien rodé sur picbille
  • Le forum enseignant du primaire, sur lequel j’ai relancé la conversation (qui est resté assez limitée pour l’instant –lien)

Entretien avec R. Brissiaud

J’ai pu m’entretenir quelques minutes avec lui lors de la pause pendant la conférence, pour aborder ce que je connais et qui fonctionne bien, le français!

C’était assez « drôle » de l’entendre critiquer le guide orange de lecture au CP sous prétexte qu’il préconise d’arrêter toute lecture globale de mots, m’expliquant qu’il portait atteinte à la liberté pédagogique, qu’il était trop directif et que c’était absurde d’interdire des pratiques…

Alors que sa méthode interdit justement de nombreuses pratiques actuelles d’enseignants… Mais bon, je ne vous en veux pas M. Brissiaud et je retiens le fond de votre conférence dans votre domaine.

Publicité

3 commentaires sur “Maths avec Picbille CP

  1. J’ai beaucoup utilisé Picbille en cycle 3, j’aime l’apprentissage spiralaire. Il fallait cependant ajouter de la géométrie et des problèmes en nombre insuffisant. En tout cas pour ce cycle.

    J’aime

    1. J’ai déjà vu ce type de reproche aussi pour le cycle 2. Pour les problèmes, lors de la conférence, Brissiaud justifiait en expliquant que le gros travail en calcul mental et dénombrement/calcul permettait de travailler en soi la résolution de pb. Mais, je vais qd même compléter un peu et pas me reposer uniquement sur cette méthode!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s