Un an avec « je lis, j’écris »-1e semestre

Cette année, je vais essayer de faire un point régulier de mon travail sur l’année avec cette méthode, abordant les éventuelles évolutions par rapport aux généralités abordées dans mes articles (lien). je prends également cette décision car mon accès au forumenseignantduprimaire m’est désormais refusé en écriture (j’ai dû déranger en postant des articles non conformistes – ou peut être que je « siphonne » son public ?).

Semaines et leçons suivantes:

voir article : Un an avec « je lis, j’écris » -2e semestre

Semaine du 3 au 7 février – Leçon 26 s /z/

Leçon assez facile car finalement déjà connue des élèves (depuis la leçon avec « S », ils savent qu’il faut ss entre 2 voyelles pour avoir le phonème « s »)

Concernant le travail d’écriture (calligraphie en particulier), l’ensemble de mes élèves a fini son 1er cahier du jour (Seyes 4mm ou 3mm suivant le niveau des élèves). Comme ils ont tous bien progressé, ils passent à un cahier à réglure plus petite (seyes 3mm ou 2,5mm). Pour l’instant, l’écriture est toujours au crayon de papier/gomme. Je prévois le passage au stylo plume d’ici un mois pour les plus habiles. Plus de précisions abordées sur un article relatif à la calligraphie.

Semaine du 27 au 31 janvier – Leçon 25 g/gu- 26 k/om

pas de remarque sur la démarche. Idem.

Petit travail de rédaction réalisé leçon 25: imagine comment Hugo rentre à la maison. (de nombreuses réponses vues: Hugo repart en taxi, en bus, il répare son vélo…).

Assez facile à mener et du bon niveau. Je laisse la possibilité d’utiliser le vocabulaire « qu’ils veulent » et je corrige après les erreurs d’orth. Ca fonctionne très bien, le travail préalable de recherche à l’oral aidant.

En rédaction, je corrige en conduite et les élèves réalisent donc les révisions de textes au fur et à mesure sur la même séance. A la fin, chaque élève lit son texte (ou plutôt phrase) à la classe.

Semaine du 20 au 24 janvier – leçon 24 + évaluations nationales

Une seule leçon cette semaine… Pour laisser le temps de réaliser les évaluations nationales (j’ai déjà pu parler à plusieurs reprises de ces évaluations).

Quelque soit le débat sur ces évaluations, je regarde de mon coté avec attention les tests fluence (que je pourrai comparer également avec l’année passée). Point particulier : ils ont amélioré le système d’évaluation fluence en rajoutant une modalité particulière pour le score: (ce que je faisais déjà l’année dernière pour avoir des vrais résultats de fluence):

extrait du cahier de l’élève

J’ai fait un article qui aborde de manière plus précise les résultats de ma classe en fluence lors de l’éval intermédiaire

Semaine du 13 au 17 janvier – leçon 22 et 23

remarque concernant le travail de lecture réalisé lorsqu’il y a plusieurs textes : lecture des 3-4 textes en classe (deux textes guidés, à haute voix, afin de rappeler les modalités de lecture d’un texte..), le 3e travaillé en autonome. Le dernier à lire à la maison.

Attention à bien anticiper les éventuels problèmes de compréhension de vocabulaire (tâcher =sens de « essayer », instituteur, baladeur), les textes jljé ne sont pas tous simples et à mon sens ne doivent pas être tous donnés en lecture libre (au risque que la lecture ne soit que du déchiffrage)

Semaine du 6 au 10 janvier 2020 – leçon 21 et révision

Certains élèves ont peut-être arrêté de lire ces vacances, donc une seule leçon prévue. et beaucoup de retour et consolidation de ce qui a déjà été travaillé.

J’en profite également pour faire des révisions sur l’ensemble des lignes d’orthographe lexicale étudiée (suivies d’évaluation que ce soit de manière isolée ou en dictée de phrase)

niveau rédaction : j’ai proposé un travail d’écriture en utilisant la structure « il aime+ nom ou action ». c’est très intéressant et facile à mener.

  • A partir du texte « le capitaine voulait du chocolat », j’ai d’abord proposé de poursuivre : « le capitaine aime…. « (en reprenant ou pas des éléments du texte)
  • Puis travail individuel : « le chat aime …. « (en amenant bien sûr le sujet :qui a un chat chez lui?… et donnant à l’oral quelques exemples). (en différenciation : travail en plus: « le chat n’aime pas… »
  • Correction puis lecture de chaque élève

Enfin, dans le cadre de la lecture fluide et à voix haute : nous avons repris des textes d’anciennes leçons que les élèves ont préparé puis lu à toute la classe. Cet exercice m’a semblé intéressant sur plusieurs niveaux:

  • travail oral (assurance, articulation, volume…)
  • travail de la fluidité
  • Mais surtout : prise en compte importante de la ponctuation, liaison entre les mots, intonation… et donc pour que tout cela soit respecté, la compréhension du sens du texte était essentiel.

(Ce travail sera dans tous les cas refait plus tard dans l’année à partir de la période 4, avec lecture de petits groupes pour la classe de maternelle).

Semaine du 16 au 20 décembre – leçon 19 et leçon 20

Rythme toujours soutenu même pour la dernière semaine.

leçon 20: attention à la lecture des textes et la compréhension. Comme souvent, je réserve le texte « dur » et long pour une analyse fine en classe. Règle de base, on ne poursuit pas la lecture tant que la phrase n’est pas comprise. Donc d’abord un décodage fluide puis ensuite un travail sur les mots, leurs sens. Ainsi « rue Fénélon », on s’arrête pour savoir à quoi ça correspond. Puis les élèves ont évoqué d’autres noms de rue (où ils habitent par ex). Autre difficulté : le mur du café… les élèves ne connaissaient pas le sens « bar » mais uniquement la boisson.

Concernant le « b », le travail est intéressant en particulier sur la différence avec le « d » , lettre « miroir » et les mots choisis dans la leçon sont ainsi très appropriés. Donc réaliser des dictées sur ce point pour s’assurer que les élèves le maîtrisent.

Quelques éléments intéressants à partager:

  • comme l’année passée (mais plus tôt), réalisation de portes ouvertes dans l’école. Me concernant, les parents ont assisté en direct à l’enseignement de la lecture. Je réalisais avec mes élèves la 1e séance de la leçon 20 et ils ont pu observer l’ensemble des phases d’une séance de lecture/écriture (certes en accélérer):
    • découverte et phono
    • décodage syllabes et voc
    • geste calligraphie nouvelle lettre (« b » en l’occurrence)
    • dictée de syllabes et mots

En temps normale, la séance dure 1h30- réduite à 30 min avec les parents.

  • j’ai profité de cette semaine pour faire une évaluation de fluence. (toujours très intéressant pour identifier de manière fine le niveau de décodage, que j’utilise ensuite pour désigner mes tuteurs et mes élèves à suivre par ces mêmes tuteurs). J’obtiens ainsi les résultats suivants : moyenne de 15 mots/min – min : 10 mots/min -> max : 2 mots/min. Il y a une petite « baisse » depuis la dernière évaluation, et les erreurs les plus fréquentes sont le décodage de graphèmes complexes activés en général mais inactifs lorsqu’une voyelle suit. (« an » / « A- NE » …). Le niveau reste néanmoins très bon.

Pour les vacances scolaires, lecture révision proposée des listes de mots et phrases supplémentaires proposés par le guide du maître (même si certaines leçons avaient déjà été distribuées). De plus, emprunt de livre dans la bibliothèque de classe, pour une « lecture plaisir », si possible accompagnée par les parents (ou par la chaine hifi, lorsque le livre est muni d’un CD).

Semaine du 9 au 13 décembre – leçon 17 et leçon 18

rien de particulier

Semaine du 2 au 6 décembre – leçon 16…

Semaine à 3 jours – pour cause de grève nationale… Donc une seule leçon travaillée et une journée (vendredi) pour faire des révisons.

J’en ai profité pour faire un petit travail de rédaction. A partir de l’histoire de la leçon 17, les élèves devaient imaginer pourquoi le marin partait pour le Chili et avaient la consigne : « terminer la phrase : le marin part au Chili pour/car…. », certains ont alors écrit :… pour partir en vacances, pour aller à l’école, pour voir sa famille ». Plutôt intéressant. (je les laisse écrire comme ils pensent et on corrige ensuite les erreurs, pas de restriction sur l’utilisation de mots même si les graphèmes n’ont pas été travaillés.

Egalement un petit travail de calligraphie sur les chiffres. 0,1,2… 9. Même procédé que pour le travail de calligraphie des lettres. Point particulier, la majorité des fichiers de mathématiques propose un tel travail mais c’est souvent trop limité et mal organisé. De plus, à cette période de l’année, les fichiers de maths ont déjà des leçons avec l’écriture des nombres en lettres… ça serait bien que chaque didacticien reste dans son domaine! (si on suit jljé, « eu » se lit pour l’insant E-U, et le x pas encore étudié, donc le nombre « deux » est pour l’instant déjà très compliqué!

Semaine du 25 au 29 nov – leçon 14 et 15

La leçon 14 propose le premier grand texte. Attention à bien prendre son temps et décomposer chaque phrase et paragraphe pour la compréhension (les recommandations du guide du maître sont d’ailleurs intéressantes). Néanmoins, je trouve que sa mise en forme est trop dense. J’ai séparé le 1er § en 2 pour qu’il soit plus lisible et aérer le texte. Quelques difficultés encore sur la compréhension, on pourrait enlever la double négation pour alléger (« il n’a pas un petit appétit »… un peu lourd quand même!)

(je le travaille au tableau avec videoprojecteur, de manière à faire une lecture bien guidée, pour commencer)

pour information, j’ai déjà pu aborder le travail de compréhension : cf. lien

Fluence

D’autre part, j’ai réalisé un 2e test fluence pour chaque élève de la classe. Les niveaux des élèves évoluant, c’est intéressant de pouvoir évaluer tout le monde car ça permet de faire évoluer sa pédagogie et mieux différencier. (et aussi LSU 1er trimestre en vue). Résultats a priori plutôt positifs pour un 1er trimestre: moyenne de 15 mots/min (moins bons : 11 et meilleur : 22 mots/min). Si d’autres collègues peuvent faire le test et partager leur résultat de classe, ça serait intéressant?…

Compréhension: QCM.

Pour la leçon 15, j’ai introduit le QCM pour le 2e texte. (proposé par le site des lettres bleues et remis en forme sur le lien : milimaitredecole.home.blog/2019/01/27/questionnaires-de-comprehension-texte-je-lis-jecris/ ). Attention à cette pratique qui n’est pas une fin en soi et qu’il faut plutôt limitée je pense. Par ailleurs, pour la correction, les élèves viennent me voir individuellement et doivent justifier leurs réponses!

Semaine du 18 au 22 nov – leçon 12 et 13

Rythme de croisière.

Point particulier sur les petits textes: très faciles à déchiffrer, leur sens est néanmoins compliqué. Néanmoins, ne pas hésiter à réfléchir avec les élèves au sens.

Par exemple: le texte : « arrête la télé! Ali a réussi sa tarte à la tomate. Salut l’artiste! ».

  1. identification du nombre de phrases (et explication du rôle du point d’exclamation)
  2. lecture décodage
  3. lecture avec intonation
  4. réflexion avec les élèves: combien de personnages, et quels personnages possibles (Ali, sa soeur qui regarde la télé, la maman qui parle…), signification particulière (artiste = expression pour dire qu’il a bien travaillé ; salut => sens de « bravo »)
  5. Questions particulières sur sens général : pourquoi demander d’éteindre la télé? (voir la belle tarte, passer à table…)
  6. pour finir: jeux de rôle avec 3 élèves ou le prof + 2 élèves.

Travail un peu ardu mais très intéressant à réaliser!

Semaine du 12 au 15 nov – leçon 11

1 jour de moins cette semaine, j’en profite donc pour consolider le travail réalisé et densifier un peu:

  • en lecture : voc + textes supplémentaires
  • production d’écrits: créations de phrases à partir de mots mélangés
  • dictée de phrase sur ardoise
  • Evaluation orthographe phonétique (mes listes de mots permettent également d’évaluer l’orth lexicale!) -> les résultats sont excellents (et aucun élève « non acquis »)

En APC, j’ai pu également réaliser mon évaluation fluence. (j’essaye d’en faire une par mois). La rapidité de lecture progresse (et ce, en intégrant les nouveaux graphèmes depuis la dernière évaluation), c’est toujours intéressant d’avoir une confirmation objective.

Semaine du 4 au 8 nov – leçon 9 et leçon 10

Je prolonge le nouveau rythme « 1 leçon en 2 jours » abordé la semaine avant les vacances. La reprise s’est d’ailleurs bien passée. J’avais demandé de réaliser pendant les vacances la révision de l’ensemble des leçons de la période ainsi que les lignes d’orthographes associées) et je pense qu’ils ont joué le jeu.

Divers calligraphie leçon 10: petite attention à avoir avec le ch qui implique donc 2 nouvelles calligraphies de lettres à apprendre, donc délai supplémentaire à prévoir.

Nouveauté 2019 que je viens de mettre en place cette semaine dans le cadre de mon tutorat lecture : le whisperphone duet (communiquer entre 2 personnes en chuchotant), c’est un peu cher (50$ en faisant attention à avoir les taxes douanières prépayées… sinon le prix peut doubler); j’avais essayé d’en construire mais le son n’était pas bon.

Pour information, concernant le travail de « production d’écrits », je n’ai pour l’instant pas fait rédiger les élèves de « vraies rédactions ». Travaux réalisés néanmoins :

  • inventer à l’oral des phrases à partir de mot de vocabulaire de la leçon (et j’en écris certaines en mode « dictée à l’adulte » – autre intérêt : utiliser le répertoire de mots lus et s’approprier le vocabulaire exigeant de la méthode)
  • Travail de « grammaire de phrase » : étudier la structuration des phrases : nombre de mots, ponctuation, majuscule… identifier le nombre de phrases d’un texte. (travail à partir des textes imprimés à partir des complément vocabulaires et textes)
  • Faire écrire soit en recopiant ou sous la dictée des phrases (phrases des fois issues des « dictées » du manuel soient inventées à partir de mots déchiffrables)
  • A venir bientôt : à partir de mots mélangés, créer une phrase.

Semaine du 14 au 18 oct – leçon 7 et leçon 8

Cette semaine, j’ai lancé le rythme « 1 leçon en 2 jours » (cf. organisation semaine), d’autant plus que la leçon 8 est très simple (un et une) et permet de laisser le temps pour réaliser des révisions et pouvoir partir en vacances sereinement. La leçon un /une est aussi un excellent moyen d’initier la grammaire et les notions de masculin/ féminin. (petits jeux à trous à mettre en place, soit à l’orale, sur ardoise, ou sur cahier — trouver un/une et aussi le/la/l’…)

Comme j’ai eu un peu le temps, j’ai même réussi à faire un test fluence pour tous les élèves de ma classe. (j’ai utilisé un test s’arrêtant à la leçon 6- décodage-eval-fluence-1 .

En une minute, à partir d’une liste de syllabes et mots non travaillés, j’obtiens les résultats suivants: nombres de mots/minutes : minimum = 7 mots / max=20 mots, moy classe =14 mots. J’ai l’impression que ma classe se débrouille encore mieux que l’année dernière (même si je n’ai pas réalisé ce test à ce moment, donc pas d’éléments « objectifs » de comparaison. Je me souviens néanmoins que mes éléves APC lisaient 4-5 mots/min à cette période)

Semaine du 7 au 11 oct – leçon 6

idem: une semaine consacrée à cette leçon. Mêmes éléments que précédemment.

J’ai profité de cette semaine pour introduire le chuchotephone (après un essai concluant en APC la semaine passée). Chaque élève est doté du chuchotephone désormais.

De plus, j’ai commencé à initier le tutorat pour la lecture/décodage. 2 élèves en difficulté se font aider chacun par un autre élève comme (cf. article). Ca me semble être le bon moment, les élèves tuteurs m’ont observé pendant 1 mois et savent comme j’aide à lire. Je leur ai expliqué en plus ce que j’attends d’eux. 1er essai concluant.

En APC, j’ai réalisé avec mes élèves une évaluation fluence (que je ferai par la suite une fois par mois) – résultats : entre 7 et 16 mots suivant mes élèves d’APC.

Enfin, j’ai lancé de manière officielle ma bibliothèque de classe avec système d’emprunt. Pour l’instant, j’ai transmis uniquement des livres « compliqués » que seuls leurs parents peuvent lire (mes livres « simples » étant trop complexe à lire pour l’instant, ça évite tout ambiguïté)

Semaine du 30 sept au 4 oct- leçon 5

Ne pas changer ce qui fonctionne ! Je reprends donc la même organisation que la semaine passée (1 semaine pour cette leçon encore).

Point particulier décodage: la 1ère séance, avant de réaliser la lecture des syllabes au tableau , je réalise un travail important avec les élèves:

j’écris une syllabe à la fois et chaque élève (furet) doit lire. Si besoin, je décompose au niveau graphème, j’écris plus gros, en majuscule, je fais chanter les gRaphèmes, j’identifie en bleu/rouge…

27 septembre- Leçon 4

C’est bon, l’ensemble de mes élèves « sait lire » les syllabes et mots de la leçon ! ils ont tous compris la combinatoire. (et aucun ne savait lire en arrivant. J’ai essayé d’être très progressif et ne rien lâcher. L’APC a bien aidé aussi pour se poser. Enfin, par rapport à l’année passée, la grande différence est le travail réalisé en grande section qui a été excellent grâce à la méthode des Alphas! Merci Catherine.

Une semaine pour bien ancrer la base de la syllabique (comme prévu par le guide du maître)

Comme indiqué (réalisé le jeudi après midi), j’introduis également la 1ère ligne d’orthographe à apprendre (phonétique et lexicale… mais « lisible »).

L’emploi du temps réalisé est le suivant:

  Lundi Mardi Jeudi Vendredi
Matin Leçon 4 – séance1
0. Découverte graphème
rappel leçon précédentes,
rappel consonnes / voyelles.
phonologie :
prénom/mot commençant par L;
lien Alpha, borel maisony) ;
Découverte 3-4 Syllabes
1.Lecture1 tableau syllabes

2. Ecriture ardoise :
calligraphie
Leçon 4– séance3
1. Lecture Syllabes + voc

2. Ecriture ardoise :
calligraphie+ dictée  

3. Dictée syll sur ardoise

4.Ecriture cahier :
calligraphie
Leçon 4 – séance5
1.Lecture syllabes+voc
+phrases

2. Ecriture ardoise :
calligraphie syllabes

3. Dictée syll sur ardoise :
syll+mot -> introduire ligne orth
Leçon 4 – séance7
1. Lecture voc/phrases supplémentaires

2. Dictée de phrase 
(sur ardoise et/ou sur cahier)
APC avec je lis j’écrisAPC
Après-
midi
Leçon 4 – séance2
1.Lecture syllabes

2. Ecriture ardoise :
calligraphie
3.Ecriture cahier :
calligraphie L, l et syll
Leçon 4– séance4
1. Lecture Syllabes + voc

2. Ecriture ardoise :
calligraphie
3.Ecriture cahier :
calligraphie syllabes
Leçon 4 – séance6
1.Lecture syllabes+ voc
+phrase  

2.Ecriture cahier :
calligraphie mot orth
Leçon 4 – séance4

1.Lecture texte2
(ou tutorat texte)

2. rédaction
(dicrée à l’adulte, à partir des mots de la leçon)
rédaction possible sur ardoise.
Travail
maison
Lecture syll Lecture motsLecture syll + voc + phrases
+ apprendre ligne orth 4
retour sur erreur dictée; lecture voc supplémentaire

21 sept – Leçon 3 terminée

Comme prévu par le guide du maître, une semaine est idéal pour pouvoir réaliser un travail complet de lecture et d’écriture.

Pour la suite, j’ai prévu également une semaine

14 septembre – leçon 2 terminée

Ecriture :

Pour mes 1ères séances d’écriture cette année, j’ai privilégié un travail par 1/2 classe. (après une séance collective qui n’a pas marché). Le restant ayant une « occupation » (oups… un travail) calme sans nécessiter l’enseignant.

Organisation de ce travail en 1/2 classe:

  • 6 élèves autour de mon ilot de fond de classe -moi en bout de table. L’ilot dispose d’une affiche véléda seyes (cf. article APC)
  • 3 autres plus autonomes travaillant à côté sur leur ardoise.
  • c’est tout (classe à 18, j’en profite)

Quelques travaux de transitions avec la maternelle: réalisation d’étiquette porte-manteau avec travail de graphisme

Je n’ai pas fait de dictée car je ne veux pas faire ce travail et prendre des mauvaises habitudes calligraphique (même si je prévois de faire des dictées en demandant d’écrire avec des majuscules)

Cahier : la moitié des élèves ont un cahier d’écriture 4mm et l’autre moitié moins en difficulté dispose du 3mm

lecture

On a fini de travailler sur la leçon 2…

J’ai travaillé en parallèle l’alphabet et les prénoms de la classe (une petite exception à la règle du syllabique/graphémique… mais si je peux rapidement avoir des élèves qui distribuent, ça m’arrangerait:)

Je ne l’ai pas fait mais pour rythmer les leçons des voyelles (et bien discriminer le « é » et le « è » par exemple, je pense qu’exceptionnellement, on pourrait faire un travail de phonologie type maternelle… )

11 commentaires sur “Un an avec « je lis, j’écris »-1e semestre

  1. Bonjour cher collègue, et tout d’abord mille mercis pour le travail effectué sur le blog, dont je bénéficie avec soulagement ! Je tâtonne beaucoup, mais avec bonheur, et surtout la satisfaction de voir que les enfants adhérent systématiquement. J’ai cependant une question qui me taraude : comment les évaluer à l’écrit ?
    Merci pour tes conseils !!!!

    J’aime

      1. Bonjour cher maître,

        Je voulais dire quelles sont tes évaluations en fin de période ? Je travaillais jusque là avec Bulle, qui est très normé tant en ce qui concerne les exos journaliers, mais aussi les évaluations de fin de période<<; <<<<<<<du coup j'angoisse beaucoup cette année !

        J’aime

      2. Evals écrites pour l’instant: uniquement dictée de syllabes et mots (5 éléments dictés) et calligraphie (rien de spécial : je note à un moment la qualité de l’écriture).
        Concernant la lecture/décodage: si j’ai le temps je ferai passer mon test de fluence (correspondant à la leçon 6 – déjà réalisé avec mes élèves APC)
        Sinon, vu la quantité d’évaluations nationales réalisées lors de la rentrée (les résultats sont tombés cette semaine), pas besoin en plus d’éval (en sachant que c’est surtout la compréhension qui m’intéresse).
        Bonne continuation à toi 🙂

        J’aime

    1. 🙂 merci, c’est motivant de savoir que mes lignes ne sont pas complètement inutiles.
      De plus, ce format hebdomadaire me semble intéressant car la pédagogie évolue au fur et à mesure des leçons et du niveau des élèves. Ça permet ainsi d’échanger sur des éléments comparables

      J’aime

  2. Merci pour ton retour ! Je commence à mieux gérer le temps et les groupes (j’ai fait des groupes de niveau tout bêtement). Je vais donc encore t’imiter et évaluer principalement à l’oral, en ajoutant une petite dictée. Note peut-être importante : je me suis « amusée » cet été à retranscrire tout le livre à l’aide de lirecouleurs…. C’est top avec les élèves dys ou qui ont besoin de se rassurer. Si cela t’intéresse, je partage volontiers….

    Bon courage pour la dernière semaine !

    J’aime

  3. Bonjour,

    C’est ma première année en CP et logiquement aussi avec ce manuel. Concernant la fluence lors des évaluations nationales, pour ma classe j’ai ceci pour 9 élèves : 1 à 24 mots, 2 le texte en 1 min, 5 (entre 40 et 56 seconde)s et 1 en difficulté car moins de 11 mots. Que penses-tu de ces résultats au vu de ton expérience à cette période. ? Merci

    J’aime

    1. Bonjour,
      je n’ai pas encore fini les tests de fluence pour l’instant, je les mettrai en ligne dès que possible. Je viens de revoir les résultats de mes élèves l’année dernière. Tes résultats me semblent assez comparables avec ce que j’avais. (idem un élève moins de 11 mots…. qui a la fin de l’année a fini à 25 mots/min…. pour ça le manuel imprégnation syllabique aide bien). Bravo pour ce travail. Tu sembles confirmer l’enquête Dauvieau qui montre que les profs qui débarquent en CP n’ont pas les travers des « anciens » et peuvent vraiment faire appliquer la méthode 100% syllabique (avec une belle réussite).

      J’aime

Répondre à milimaitredecole Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s