Quelques erreurs à éviter pour l’apprentissage de la lecture

Fort de l’appropriation de la méthode de lecture « je lis, j’écris » et donc par la même occasion du guide « orange » de lecture au CP, j’ai désormais des difficultés à rester stoïque face à des incohérences de la part de certaines méthodes d’apprentissage. Le but de mes propos ci-après n’est pas de dénigrer certains collègues mais de participer à la prise de conscience à mon petit niveau.

Quelques erreurs visibles d’emblée à partir de la trace écrite

J’ai repris une trace écrite que j’ai trouvé chez un élève de CP et essayé d’analyser les problèmes.

Pour info, les leçons étudiées préalables à l’exemple sont les suivantes : 1 :son a, 2 : son i, 5 et 12 : son o (avec o, au, eau). On arrive à une leçon 8 (en passant, on se demande où sont les leçons 3, 4, 6…)

Désolé chère collègue (et désolé aussi pour le blog dont elle a issu une partie des fiches) , mais la belle mise en page, les dessins et la volonté de mettre tout ce qui marche… ne me plaisent au final pas beaucoup. Même si je ne connais pas vraiment à la base la méthode Taoki dont se réfère la page de gauche (qui se revendique syllabique, mais c’est a priori plutôt mixte), le mélange de méthodes ne me convient guère. J’ai identifié 7 erreurs (à partir d’une seule leçon).

Erreurs listées (cf. dessin ci-dessus)

1 : Eviter les fiches son… alors qu’il est désormais conseillé de partir du graphème et non du phonème. (car pour 1 graphème, on a 1 son. Alors que pour un phonème, on a des fois jusque 4 écritures possibles – comme pour le son (o) -> o, au, eau, ô)

2 : Ne pas introduire d’alphabet phonétique (ici [y] pour désigner le son (U) : soit on veut former des futurs grammairiens, soit on embrouille les enfants.  

1 et 2 : n’utiliser qu’une seule méthode claire pour le décodage (et s’approprier l’esprit si on souhaite compléter) :ces 2 pages ne sont pas issues de la même méthode.. Il est fortement déconseillé de faire du bricolage entre méthodes (d’autant plus que la maîtresse utilise aussi un manuel de lecture issu d’une autre méthode…). Il me semble plus intéressant de privilégier une bonne méthode plutôt que 3 méthodes perfectibles et les cumuler.

(pour info : Mélange de plusieurs méthodes : seule la partie gauche vient de Taoki et du blog « lutinbazar ».)

3 : ne pas introduire de mots outils « illisibles » car les graphèmes n’ont pas été appris, ni les simples comme le  « m », ni les complexes comme le « ai ». Ainsi, si l’élève lit : MA-ISS, il faut le féliciter. (sinon, il va être complètement perdu)

4 : consigne incompréhensible : il ne faut lire que la syllabe en gras ? ou lire tout le mot (qui est illisible – en particulier « an » de turban). En tout cas, de nombreux parents se retrouvent à faire des révisions à la maison en s’énervant avec leur enfant.

5 : les syllabes lors de la lecture ne sont pas identiques aux syllabes entendues : la photocopie décide de mettre en gris les lettres muettes… pourquoi pas…. Mais surtout pas comme c’est présenté ! On doit alors lire prun. Mon logiciel « lire couleur » transcrit d’ailleurs bien l’ensemble des syllabes : U-ne pru-ne  (et au pluriel, d’accord, on a la lettre muette (s)  : des pru-ne(s).

par ailleurs, la méthode taoki semble mettre en gris les lettres muettes jusqu’à la dernière leçon… Un peu de grammaire ferait du bien et permettrait de faire comprendre l’intérêt dans la langue française de ces lettres.

6 : Ne faire lire aux élèves que des mots qu’ils peuvent déchiffrer: entraînement a priori « lisible » mais considérant qu’aucune consonne n’a été étudiée au préalable, ce n’est pas « lisible » au sens premier.

7 : pourquoi pas introduire les gestes Borel Maisonny… je les travaille également en classe. Comme abordé dans un de mes articles, l’idée m’est venue d’une orthophoniste qui accompagnait un élève en grande difficulté (dyspraxie linguale). Mais l’orthophoniste ne lui a jamais appris a faire ces gestes, encore moins « décrit » comment on les faisait… (Sauf, si la méthode souhaite former de futurs orthophonistes en plus d’être grammairiens)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s