Ingrédients qui m’ont permis de réussir la continuité pédagogique lors du confinement

( a priori, et de manière très subjective certes ! )

Les 4 principes de la guerre (3 premiers édictés par le Maréchal Foch) sont :

  • économie des forces (être et durer…)
  • concentration des efforts (efficacité sur quelques priorités)
  • liberté d’action (ne pas m’imposer des contraintes inutiles entre autre)
  • l’anticipation

Ces 4 principes que j’ai respectés (sans forcément y prendre consience) se sont avérés complètement adaptés à la situation de crise et ont participé à la réussite de ma « mission » de continuité pédagogique.

Économie des forces :

(mes forces et celles de mes subordonnés : les parents)

« Etre et durer », d’autant plus que l’on ne sait pas où l’on va ni le temps que va durer cette « drôle de guerre ». Comme j’avais déjà pu l’estimer (et par ailleurs confirmé par une fiche outil de l’éduc nat), il faut également considérer que le capital horaire disponible des parents est de 2-3 h pour le suivi de l’école à la maison.

Mon rôle a donc été ensuite d’aider les parents dans ce suivi en le rendant plus facile, rapide et pratique possible.

  • appui sur des outils simples et exploitables par les parents : les manuels, (même si je n’aurais pas forcément toujours suivi la progression et les exercices proposés, je m’y suis résigné). Conseils rapides à lire.
  • limiter les impressions
  • faire gagner du temps aux parents (recherche d’outils permettant le plus d’autonomie) :
    • rester sur un format de leçon ritualisée
    • vidéo, fichiers audio exploitables directement par les enfants (ou les parents qui peuvent s inspirer de la pédagogie

Concentration des efforts:

Effort sur Maths / Français -> RAS.

Liberté d’action

(pour moi comme pour les parents)

Outils informatiques pour communiquer adaptés (site Klassroom)

suggérer certaines aides, certains appuis sans forcément imposer (chacun a ses propres contraintes)

Activités « papier », jeux, et derniers recours « salvateurs » en transmettant des activités autonomes devant écran (le plus « intelligentes » possibles).

Anticipation

Le fait de faire cours à la maison à 2 élèves de CP m’a bien aidé, bien sûr. Entre autre, la capacité de tester en amont mes recommandations et d’avoir un retour direct sur le travail demandé (ce qui est très important en pédagogie)

Toujours un temps d’avance: les consignes sont rédigées 3 jours avant et transmises la veille 17h au parents – via un envoi automatique (concourant à leur anticipation)

AUTRES « techniques managériales » que j’ai utilisées

  • capacité de disposer de RETEX (Retour d’Expérience) : contacts avec les parents et enfants réguliers (téléphone, site web, visioconf, sondage)
  • En plus : subsidiarité (surtout développer avec le combat urbain)… Mes interlocuteurs sont les parents, je m’adresse donc à des adultes responsables et non à des enfants. (explications cf. article précédent)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s