Noël à l’école publique?

Dilemme de « certains » enseignants en fin d’année : fêter Noël…

Noël, fête de la nativité est une fête évidemment religieuse catholique. Cette fête cultuelle n’a pas sa place dans l’école publique. On pourrait s’arrêter là.

Mais qu’en est-il de « Noël », la fête féérique de fin d’année, avec son sapin, les cadeaux, le père Noël… et tous les contes de Noël.

J’ai rencontré de nombreux enseignants (souvent catholiques d’ailleurs) qui refusent de fêter Noël et proposent une fête d’hiver ou même rien. (ou font apprendre un chant en anglais, permettant une sorte d’évitement du mot Noël).

A l’inverse, je me fais un malin plaisir de proposer cette fête qui est ancrée dans la culture française et même des français athées depuis de nombreuses générations. En particulier, une année, en évoquant Noël avec mes élèves de CP, plusieurs élèves m’ont dit qu’ils ne fêtaient pas Noël, et certains m’ont même dit qu’ils n’avaient pas le droit de le fêter. Et effectivement, en naviguant sur le net, on retrouve dans certains sites, des discours religieux refusant de fêter cette fête et expliquant même que fêter le père Noël est une idolâtrie punie dans leur religion.

Ainsi, fêter le Noël culturel devient alors un combat « laïc » contre l’obscurantisme et le discours fasciste de certains! (retournement complet et certaine ironie de la situation)

Afin d’expliquer aux élèves et aux parents la notion que Noël revêt en France, j’avais créé une poésie (que mes élèves apprenaient ainsi par cœur et récitaient à la maison) – en plus de décoration en classe, de chant (vive le vent, mon beau sapin, petit papa noel, noel jazz…) et bien d’autres activités sur ce thème extraordinaire, en particulier pour les enfants!

C’est bientôt Noël !

Si pour certains, c’est encore une fête religieuse,

C’est surtout devenu une journée heureuse

Où le froid et la neige deviennent chaleur,

Et le blafard hiver se transforme en bonheur.

Pour les enfants, les cadeaux sont les bienvenus

Même pour les plus grands, la famille est venue.

C’est le moment de penser aux plus démunis

Et réfléchir aux vœux pour la nouvelle année

Pour un monde tolérant, où résonne la paix.

Pour cette belle période, ouvrons nos cœurs ainsi.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s